Qu'est-ce que le Tai Chi Chuan?


qi gong : circulation de l'énergie dans les méridiens

Le Tai Chi Chuan : Un art de santé...

Le taiji quan ou tai chi chuan, avec ses gestes lents, continus, souples et relâchés fait souvent penser à une méditation en mouvement. Cet art est considéré, en Chine, comme faisant partie intégrante de la médecine traditionnelle comme le Qi gong. Alors qu'en Occident, de plus en plus d'études scientifiques sont menées et démontrent ses bienfaits. On peut mentionner entre autres : qu'il équilibre et améliore le fonctionnement global de l'organisme (systémes immunitaire, cardio-vasculaire, musculo-squelettique), mais également le fonctionnement cérébral et psychomoteur (concentration, coordination, proprioception et schéma corporel, prévention des risques de chutes, ralentit le vieillissement du cerveau etc.)

... mais aussi un art martial

taichi wudang : sabre

La légende raconte que le taiji quan ou taichi chuan, souvent traduit par "boxe du faîte suprême", aurait été créé au XIVe siécle, par un hermite taoïste des monts sacrés du Wudang du nom de Zhan Sanfeng. Il l'aurait créé aprés avoir observé un combat entre une grue et un serpent. Ce dernier aurait triomphé gréce à la lenteur, la souplesse et la fluidité de ses gestes.

Le taichi c'est aussi un art martial "interne". Il ne cherche pas à utiliser la force brute, passagère. Mais il cherche plutôt à écouter et utiliser la force de l'autre ainsi que la sienne propre avec souplesse et intelligence afin d'économiser son énergie et d'accroître son efficacité. Le taiji quan est donc un art complet. En effet, la pratique martiale contribue elle aussi à un bon équilibre corporel yin-yang donc à la santé. En effet, certains exercices concourent, notamment, à un renforcement et un bon équilibre musculaire global grâce à un travail plus dynamique.

A qui s'adresse-t-il?

tui shou

Le taiji quan peut-étre pratiqué par tous et à tout âge, que l'on soit en trés bonne forme physique ou que l'on souhaite la retrouver. L'art sait et doit, en effet, s'adapter à chaque individu. On peut tout à fait le pratiquer différemment en fonction de son âge, ses besoins, et ses limites physiques. On apprend d'ailleurs souvent à les identifier et les respecter jusque dans la vie courante. Cette optique permet ainsi de faire du taichi à un âge parfois trés avancé.

Mais il n'est pas réservé aux personnes âgées ou malades, les jeunes peuvent également le pratiquer de maniére trés sportive et tonique. C'est en tout cas l'éventail des possibilités qu'offre le style Wudang. En effet, dans un méme cours peuvent se côtoyer des pratiquants de tous les âges et de toutes les origines ; créant ou recréant ainsi le lien social, ouverture et intégration.




Valid XHTML 1.0 Transitional Valid XHTML 1.1 Get Firefox liens Nous contacter